Archives de l’auteur : Catherine Goldman Averous

ATELIERS 2015

ATELIERS DE CONSTELLATIONS FAMILIALES ET  SYSTÉMIQUES POUR 2015

– 14 mars

– 11 avril

– 16 mai

– 20 juin

– 11/12 juillet

– 12 septembre

– 17 octobre

– 12 décembre

 

Il est toujours possible de venir en tant que représentant lorsque les inscriptions pour consteller sont complètes. J’introduis des outils de psychologie énergétique, EFT; TAT, Zensight; Immunics… les représentants en profitent .

Participation: 30 euros.

IMMUNICS    

Ou comment guérir tout ce que vous voulez … et guérir le monde.

Cette technique a été découverte et systématisé pendant 15 ans par Bayard Barnes. Il existe un site: http://www.immunics.org/
Voici un outil portable et immédiat que vous pouvez utiliser tous les jours, n’importe où, aussi souvent que vous voulez, que ce soit pour le rhume ou des choses bien plus sérieuses.IMMUNICS peut tuer un virus en 5 mn !

Et nous avons tellement plus de choses intéressantes à faire que d’être malade ! ….

IMMUNICS qu’est ce que c’est ?
IMMUNICS c’est la connexion.
Essayez maintenant. Saisissez votre poignet et laissez tomber mollement votre main. Installez-vous de manière à pouvoir observer les mouvements de vos doigts, et aussi ce qui se passe dans votre corps.

Vous êtes dans ce même état de réceptivité que lorsque vous avez une inspiration ou une intuition.

1 – la connexion
Maintenant dites : « je me connecte à l ’Harmonique » ou « je me connecte à ma propre puissance
d’immunisation contre toute maladie » ou « je me connecte à mon propre pouvoir de guérison » ou
« je me connecte à ma propre divinité ». Vous avez l’embarras du choix. Choisissez la formule qui fait
mouche en vous.
Maintenant, arrêtez-vous simplement et faites le … connectez vous ! Lorsque c’est fait vous aurez un
signal. :

2 – la vérification
C’est un test connu en kinésiologie. Ne quittez pas des yeux vos doigts. Si vous observez des mouvements involontaires, un tremblement dans les doig ts, vous avez obtenu un « oui » et vous pouvez passer à l’étape suivante. Si rien ne se passe, c’est un « non » : essayez une autre phrase. Si vous en êtes à vos premiers essais, continuez les étapes et faites les exercices suivants comme si vous aviez eu une réponse. Il en viendra une à un moment ou à un autre et vous saurez alors de quoi il est question.
Pensez à toutes les fois où vous avez ressenti quelque chose intuitivement et où vous ne vous êtes pas fait confiance … Vous pouvez maintenant faire confiance à votre intuition, vous pouvez en être certain.
Vous pouvez avoir des intuitions magnifiques, quand vous voulez, maintenant. Il ne s’agit pas d’intuitions qui vous arrivent par surprise, mais bien en réponse à des questions précises, et vous les vérifiez. Cette vérification vous donne la confiance que votre intuition est juste. J’ajoute qu’on peut aussi très bien sentir dans notre corps la réponse « oui ». Avec cette réponse vous savez immédiatement que votre souhait est exaucé.

3 – j’enlève
Vous pouvez essayer « j’enlève toutes les pathologies dans tous mes corps, toutes mes vies, toute ma lignée, tout mon ADN »
Ou « j’efface toute trace de rhume » ….
Vous sentez-vous différent -e ? Si vous sentez quelque chose de différent, comme vous trouver maintenant dans un espace calme et limpide c’est que vous avez guéri quelque chose. Vous avez fait l’expérience de la « gomme à effacer divine ».
Et maintenant passez à l’étape suivante :

4 – j’installe
Maintenant vous allez dire ce que vous désirez.
Quelque fois il semble difficile d’exprimer ses désirs et l’on trouve bien de se contenter de ce que l’on a.
Souvent l’inversion psychologique nous empêche de savoir ce que nous voulons. Ce n’est pas que nous ne pouvons pas demander, c’est que nous ne savons pas ce que nous voulons.
Il importe de développer cette compétence. Faites la liste de ce que vous voulez, tout ce qui vous fait vraiment envie et allez vers les gens et dites leur la même chose, sans vous soucier de leur réaction. Si vous remarquez que vous utilisez des mots qui ne sont pas vraiment les vôtres mais qui seraient plus acceptables pour eux, vous êtes « inversé-e ».
Faites un test maintenant : « suis-je inversé- e ? »
Si « oui », corrigez cette inversion en vous disant ce que vous voulez. Vous sentez -vous différent-e maintenant ?
Il est temps maintenant de poursuivre votre procédure IMMUNICS :
« Toute trace de rhume est maintenant guérie »
Ou
« J’installe maintenant la pleine santé dans tous mes corps, toute ma lignée » etc …
Et pour terminer : Dites : « Ca y est ! C’est fait ! Merci !

 

Le corps de souffrance

Certains corps de souffrance réagissent à un seul déclencheur ou événement particulier, qui est en général celui qui entre en résonance avec une sorte particulière de souffrance éprouvée dans le passé. Par exemple, si un enfant grandit avec des parents pour qui les questions d’argent sont continuellement sources de conflits et de mélodrame, cet enfant absorbera la peur des parents au sujet de l’argent et se créera un corps souffrance qui deviendra actif dès qu’il sera question de problèmes d’argent. Ce genre de personnes s’énerve ou se met en colère même quand il s’agit de montants insignifiants. Derrière ses émotions, il y a la peur intense liée à la survie. J’ai vu des gens évolués, c’est-à-dire des êtres relativement conscients, se mettre à hurler, à blâmer et apporter des accusations dès qu’il prenait le téléphone pour parler au courtier ou à l’agent immobilier. Tout comme on fait imprimer sur chaque paquet de cigarettes un avertissement concernant la santé, on devrait peut-être faire imprimer un avertissement similaire sur chaque billet de banque qui dirait : « l’argent peut activer le corps de souffrance et causer une totale inconscience. »
Quelqu’un qui a été négligé ou abandonné dans son enfance par un de ses parents ou les deux aura développé un corps de souffrance qui devient active dans toute situation ayant un tant soit peu la résonance de l’abandon primordial. Un ami qui se présente avec quelques minutes de retard à l’aéroport ou un conjoint qui arrive tard le soir peuvent déclencher une crise majeure du corps de souffrance. Si le conjoint quitte le domicile conjugal ou meurt, la souffrance émotionnelle ressentie dépasse la souffrance naturelle dans de telles situations. Il peut s’agir d’une angoisse intense, d’une dépression qui dure et rend inapte à quoi que ce soit ou bien d’une colère obsédante.
Une femme dont le père a narcissiquement abusé quand elle était petit sentira probablement son compte souffrance s’activer facilement quand elle est en relation intime avec un homme. Par ailleurs, l’émotion prise dans son corps de souffrance attire probablement vers l’omme dans le corps de souffrance est similaire à celui de son père. Son corps de souffrance est donc magnifiquement attiré par quelqu’un qui,
il le sent, les procureurs à davantage de souffrance. Les protagonistes confondent parfois cette souffrance avec de l’amour.
[…]
Quand vous reconnaissez votre propre corps de souffrance dès qu’il pointe le nez, vous apprenez rapidement aussi quel est son déclencheur favori : certaines situations, certaines choses ou ce que les gens disent ou font. Quand ces déclencheurs se présentent, vous les reconnaîtrez immédiatement et votre état de vigilance augmentera. En une seconde ou deux, vous remarquerez également la réaction émotionnelle créée dans le corps de souffrance. Mais dans cet état de présence vigilante, vous ne vous vous identifierez pas à elle, ceux-ci voulant dire que le corps de souffrance ne prendra pas possession de vous et ne deviendra pas la petite voix dans votre tête. Si vous êtes avec votre conjoint à ce moment-là, il vous suffit de lui dire : « ce que tu a dit (au fait) viennent de déclencher mon corps de souffrance. » Prenez un accord avec votre conjoint selon lequel vous vous engagez à mentionner à l’autre il vient de déclencher votre corps de souffrance. De cette façon, le corps de souffrance ne peut plus se sustenter du mélodrame relationnel. Au lieu de revenir à l’inconscience, vous deviendrez pleinement présent.
Si vous êtes bien présents chaque fois que le corps de souffrance à une crise, une partie de l’énergie émotionnelle négative sera consumée, pour ainsi dire, et se transformera en énergie de Présence. Le reste du corps de souffrance se retirera rapidement et attendra une meilleure occasion pour entrer de nouveaux en crise. C’est-à-dire qu’il attendra que vous soyez moins conscients. La meilleure occasion que le corps de souffrance puisse se saisir pour entrer en crise, c’est quand vous perdez l’état de Présence, probablement après avoir bu quelques verres ou pendant que vous regardez un film de violence. La moindre émotion négative, comme de l’irritation ou de l’anxiété, peuvent aussi servir de déclencheur. Tout ce dont votre corps souffrance a besoin, c’est de votre inconscience. Il ne peut tolérer la clarté de la Présence.

Eckhart Tolle ; Nouvelle Terre  ; éditions ARIANE

« L’arbre ne tombe pas toujours du côté où il penche. »


Témoignage après une constellation qui s’est orienté vers la lignée opposée à celle envisagée au départ, par la participante :
Catherine, je voulais juste vous remercier pour samedi. Votre écoute a été magnifique, même si j’ai eu l’impression de «forcer» un peu, je suis revenue avec une clef en or. C’est aussi la première fois que je fais l’expérience d’un groupe aussi soft, de manière aussi douce et sereine. Et que sont confirmées de manière concrète des intuitions sur lesquelles je fonctionne depuis mon enfance (connexion des êtres, circulation des énergies et des émotions, existence des différents plans…).
Ma mère a confirmé ma «révélation». À sa grande surprise, je dois dire.

Encore merci,
P.
Merci à P. de m’autoriser la publication de ce témoignage spontané.

Consteller, ça sert à….

Lotus…clarifier ses objectifs
sortir d’une situation bloquée
développer sa créativité
pardonner et se réconcilier
retrouver la sérénité
envisager un changement
choisir
explorer un sentiment douloureux
faire un deuil
aimer de nouveau.

CONSTELLER, C’EST SE RESPONSABILISER

C’est assumer ses choix
Voir la situation telle qu’elle est
Et non telle que je la veux
C’est envisager d’accepter, mais ce n’est pas toujours facile car

tout comme dans le Mobile de Calder, l’équilibre dépend du bon positionnement de chaque élément. Si, pour une raison ou une autre, un membre du clan familial a été exclu, un descendant devra, à son insu, reprendre sa place en portant un destin qui ne lui appartient pas .

Des problématiques parfois très anciennes, des secrets de famille, dont nous sommes inconsciemment dépositaires ressurgissent et se dévoilent.
Nous terminons par une réparation symbolique, afin que le processus au plus intime de l’être puisse continuer à œuvrer.

À noter : lorsque les situations sont bloquées, des techniques énergétiques telle que l’EFT, sont mises en œuvre .

SI vous voulez explorer une thématique à l’aide des techniques de psychologie énergétique, (voir mon site) , la participation est de 25 euros.
Bulletin d’inscription sur la page Ateliers : http://www.masource.fr

 

Atelier 11 juillet

Lotus
Le 11 jullet

Rencontre au coeur de nos cellules et de la lumière source de vie, léguée par nos ancêtres…

pour découvrir ou continuer cette quête,  à l’aide des Constellations
familiales et des techniques de psychologie
énergétique
, le « plus » de ces ateliers. En effet, l’EFT,
T.A.T et Immunics,
Zensight, dynamisent l’énergie de groupe et
permettent la remise en mouvement des situations bloquées.

Les constellations familiales et systémiques ( tout peut être constellé), et les techniques de psychologie énergétique ( EFT et autres..) restent  nos outils privilégiés pour conscientiser et par là même, dénouer, toute thématique difficile à accueillir dans notre vie.

La synergie à l’œuvre dans le groupe permet de profiter du travail de chacun, même si on ne s’implique pas individuellement.
Il reste quelques places pour l’atelier du 11 juillet

Comme première approche, il est possible de participer à l’atelier pour 30 euros.

Début : 9 heures 30  à Viviès.
 
                  

Voir  Bulletin d ‘inscription à la page Ateliers

L’EFT à distance

Voici un témoignage qui me parait intéressant dans la mesure où il s’agit d’un traitement EFT à distance : le témoignage d’une maman dont la petite fille souffrait d’eczéma ouvert sur les mains.

Pour démarrer le protocole de soins, j’ai juste demandé quand les symptômes étaient apparus. Après avoir compris que cette petite fille de 4 ans et demi avait été interrompue dans son élan d’amour vers sa maman… sa maman dont la fatigue s’était traduite ce jour là par de la colère et qui ayant du mal à faire face, l’avait envoyée dans sa chambre.

Je fis trois rondes à distance, deux le premier jour, une autre le lendemain. J’avais demandé à la maman de me tenir au courant.

Deux jours après, elle m’informait de la quasi-disparition des « brûlures » dès le premier jour sur les mains de sa fille, et de l’étonnante paix dans laquelle elle-même se trouvait depuis l’intervention à distance. Elle avait eu du mal à y croire, mais le deuxième jour les paumes des mains de l’enfant avaient séché… Le troisième jour, la maman m’appelle et me dit que les paumes de l’enfant sont d’une extrême douceur et qu’elle remarque qu’au lieu de se mettre en colère ou de bouder, sa fille tend vers elle les mains pour un câlin… et comme la maman se sent elle aussi plus douce, plus sereine, elle peut tranquillement accueillir son enfant. Elle emploiera alors le mot de « miracle »…

Voilà les cadeaux que nous recevons de ce merveilleux outil qu’est l’EFT, de ces merveilleux outils issus de la psychologie énergétique !

Je pratique la psychothérapie depuis près de 30 ans, dans cette approche, je n’ai jamais isolé la dimension psychologique du symptôme physique. Une telle rapidité de résolution ne me semblait pas envisageable. Non seulement c’est envisageable, mais la réalité est là, c’est devenu possible.

Deepak Chopra parle de ces outils comme ceux de la médecine de demain. Sauf le respect que, sans aucun doute, je lui dois, je sais que ce sont les outils de la médecine d’aujourd’hui, ici et maintenant.