Parcours

Mon parcours a été jalonné de formations, séminaires et surtout de mises en pratique. L’on ne peut transmettre que ce que l’on a expérimenté.
Enseignante, je remets tout en question en 1982, suite à une épreuve familiale.   Je commence des séminaires intensifs de Lyings dans le cadre de l’enseignement d’Arnaud Desjardins. Puis je pars faire une retraite de 9 mois dans un monastère.   A mon retour, des amis viennent me consulter, j’attire des demandes d’aide.

C’est alors que j’entreprends diverses formations.

Intégration posturale et Gestalt avec Jack Painter aux Etats Unis. Et études de psychopathologie intégrées dans la formation complémentaire, l’année qui suit, en France.

Formation en Constellations familiales Institut Hellinger avec Lorenz Witz.

Psychologie énergétique, en France et au  Canada avec Louise Gervais et Carol Annn Rowland.

Sans oublier un « Mentor » avec Richard Moss…

Je reçois depuis trente ans en individuel et j’anime des ateliers de Constellations familiales et de psychologie énergétique dont l’EFT, TAT, ZENSIGHT et IMMUNICS.

Je coanime avec Yves Lefebvre des groupes mensuels de thérapie, pendant 20 ans

Titulaire du SNPPsy depuis 1992, un code de déontologie me porte garante de l’exercice de ma profession en tant que psychopraticienne relationnelle® ( praticienne en psychothérapie)

Informations sur mon nouveau statut et la profession de psychothérapeute, suite à un « questionnement » …

 Jusqu’en 2011 nous étions agréés par un organisme professionnel. Puis regroupés au sein d’institutions tels que la FFDP[1], le SNPPsy[2], etc.

Reconnus par nos pairs, nous avions le droit d’exercer. Pour cela nous devions justifier d’une formation en psychothérapie incluant des cours de psychopathologie, d’un travail personnel, donc d’une thérapie, d’une supervision et du respect d’un code de déontologie.

J’ai été titularisée par le SNPPsy selon les critères ci-dessus, en 1991.

J’ai contribué à l’ouvrage collectif  « Profession Psychothérapeute » paru aux éditions Buchet/Chastel en 1996, par un témoignage de thérapie d’enfant.

En 2011, la loi du docteur Accoyer nous retire le titre. Nous changeons de nom, devenons Psychopraticien (ne)relationnel (le).

Le titre de de psychothérapeute est réglementé ( numéro Adeli). Le titre de psychopraticien(ne) relationel(le) est un titre privé déposé,  réglementé par ses instances professionnelles.

Changez le nom du beurre, cela restera du beurre… J’ai beau avoir changé de nom, je reste éthiquement, déontologiquement, praticienne en psychothérapie

[1] Fédération française de psychothérapie

[2] Syndicat National des psychothérapeutes

 

 

P